Télécom Paris  
Département Informatique & Réseaux / Computer Science & Networks Department
 

 

 

 

 

 

 

 

Antoine Lobstein

Chargé de Recherche au CNRS

Researcher
 


ENTRER / ENTER
  dans mes pages

Centre National de la Recherche Scientifique
LTCI Laboratoire de Traitement et Communication de l'Information
École Nationale Supérieure des Télécommunications
Département Informatique et Réseaux
Groupe MIC2 Mathématiques de l'Information, des Communications et du Calcul
46 rue Barrault, 75634 PARIS cedex 13, France

Pièce / Room : C-220-1 (site Barrault)

Tél : +33 (0)1 45 81 76 75
Fax : +33 (0)1 45 81 31 19
Mél : lobstein[[a]]telecom-paristech.fr ( [[a]] = @)


LTCI

Nulle part dans les grands pays, sauf chez nous, on n'observe que des organismes de recherche sont à la fois opérateurs et agences de moyens à la fois, acteurs et évaluateurs de leur propre action. Je vois que cela peut être confortable. Je pourrais en tirer quelques conclusions pour moi-même. C'est un système assez génial d'ailleurs, celui qui agit est en même temps celui qui s'évalue. Qui peut penser que c'est raisonnable ?
(...)
Certes nos meilleurs chercheurs obtiennent des récompenses prestigieuses : un prix Nobel et un prix Turing l'année dernière, deux prix Nobel cette année. Nous avons des domaines d'excellence reconnus et enviés dans le monde entier, mathématiques, physique et aux sciences de l'ingénieur. Mais ces admirables chercheurs et ces points forts -j'ose le dire- ne sont-ils pas l'arbre qui cache la forêt ? Ne servent-ils pas parfois d'alibi aux conservateurs de tous poils, que l'on trouve à droite en nombre certain et à gauche en nombres innombrables. Je dis innombrables à gauche car ils sont plus nombreux.,
(...)
La recherche serait-elle uniquement une question de moyens et de postes ? Comment donc expliquer qu'avec une dépense de recherche plus élevée que celle de la Grande Bretagne, plus élevée et environ 15% de chercheurs statutaires en plus, que nos amis Anglais, la France soit largement derrière elle pour la part de la production scientifique dans le monde ? Il faudra me l'expliquer ! Plus de chercheurs statutaires, moins de publications et pardon, je ne veux pas être désagréable, à budget comparable, un chercheur français publie de 30 à 50% en moins qu'un chercheur britannique dans certains secteurs. Evidemment, si l'on ne veut pas voir cela, je vous remercie d'être venu, il y a de la lumière, c'est chauffé .....
(...)
Extraits choisis du discours du Président de la République le 22 janvier 2009, tel que présenté sur la page officielle de l'Elysée ...